Retour sur les visites des 4 unités industrielles et le suivi de collecte des biodéchets en Italie

illustration collecte organique

Alors qu’en France, la généralisation du tri à la source des biodéchets est prévue d’ici 2025 pour tous les producteurs de biodéchets avec interdiction des mélanges de biodéchets avec d’autres déchets organiques n’ayant pas subi le même tri, le RISPO a souhaité montrer que cette collecte massive est déjà en place depuis plus de 10 ans dans cette le Piémont Italien, territoire urbain et agricole du Sud de l’Europe.

Ce voyage d’études a permis de toucher du doigt cette collecte « massive », le tri-méthanisation ou le tri-compostage des biodéchets domestiques, ainsi que la valorisation énergétique et agronomique des effluents d’élevage.

Quatre installations ont été visitées :

  • L’unité de méthanisation et Ecopole de Pinerolo (compostage boues et déchets verts / station d’épuration avec méthanisation des boues, unité régionale de méthanisation des biodéchets, co-compostage de déchets vert, boues et digestat biodéchets)

      Téléchargez la description de l’usine de méthanisation compostage

  • L’unité de compostage de biodéchets de Santhia (compostage, extension avec projet de méthanisation),
  • L’unité de méthanisation agricole adherentes du Consorzio Monviso Agroenergia :
    1. Tima – San Germano Vercellese (co-méthanisation fumier de poule et ensilage de maïs),
    2. Brentatori Soc. Coop. (unité de méthanisation de fumier bovin).

       Etat des lieux de la méthanisation en Italie en 2019

       Etat des lieux du compostage en Italie en 2019

Vous n’étiez pas présent ? nous vous proposons de visualiser les présentations faites lors de ce voyage d’étude, en cliquant sur les liens ci-dessus.

Le RISPO informe que plusieurs compte-rendus sont en cours de rédaction et seront prochainement diffusés à tous, sans restriction d’accès. A suivre donc !